Adapter au mieux les périodes d’interdiction d’épandage pour limiter les émissions d’azote dans l’eau et dans l’air

Quels leviers permettraient de faciliter la gestion des périodes d'interdiction d'épandage ?

Ajouter ma contribution
  • Des critères techniques et non administratifs !

    CA81 | 06 Novembre 2020 - 19h34

    Proposer des critères agronomiques (en particulier le stade des cultures) et pédoclimatiques et non des dates permettrait une meilleure appropriation des périodes d'épandage.

  • Florian

    florian Gaultier | 06 Novembre 2020 - 18h57

    Pour rappel, annexe II de la Directive Nitrates : mesures à inclure dans les programmes d'action à les périodes durant lesquelles l'épandage de certains types de fertilisants est interdit

    Ne plus parler de dates fixes mais définir des critères agronomiques et pédoclimatiques permettant de déclencher l’épandage

  • Intérêt et souplesse

    FDSEA56 | 06 Novembre 2020 - 17h44

    L’intérêt doit être à la fois agronomique et économique (accompagnement financier, faciliter la valorisation des couverts…) pour les agriculteurs, et laisser de la liberté dans sa mise en œuvre pour prendre en compte les contraintes organisationnelles.

  • Plusieurs freins

    FDSEA56 | 06 Novembre 2020 - 17h40

    - La période de présence obligatoire identique pour l’ensemble du département (cf PAC) amène un risque de non levée en raison de conditions pédoclimatiques (sécheresse ou pluviométrie excessive) non adaptées au moment de l’implantation ;
    - L’obligation de destruction mécanique ;
    - L’interdiction de fertilisation ;
    - La difficulté de valorisation de certaines dérobées en raison du calendrier d’épandage.

  • Controle et repression

    Kate | 06 Novembre 2020 - 17h30

    Tenir compte de la meteo est important mais il faut des controles car il ne faut pas compter sur les seules recommandations . On voit la lenteur des effets sur les taux de nitrates. La santé de nos enfants ne peut attendre.

  • Adaptation locale

    CAPDL | 06 Novembre 2020 - 15h01

    Ne plus parler de dates fixes mais définir des critères agronomiques et pédoclimatiques permettant de déclencher l’épandage

  • Adaptabilité

    FDSEA31 | 06 Novembre 2020 - 14h40

    Il faut pouvoir adapter les dates d'épandage de fertilisants en fonction de critère pédoclimatiques comme le sol, la pluviométrie... et agronomique (stade de la culture, besoins des cultures...). Le précédent cultural doit également être pris en compte.

  • Pas de dates fixes et nationnales

    Raoul88 | 06 Novembre 2020 - 13h09

    La prise en compte de l'agronomie (vis à vis du type de cultures), et de la météorologie des régions sont primordiales.

  • définir des périodes selon critères agronomiques

    FRSEA Pays de la Loire | 06 Novembre 2020 - 11h38

    Les mesures à inclure dans les programmes d'action sont les périodes durant lesquelles l'épandage de certains types de fertilisants est interdit. Il faudrait, plutôt que des dates fixes, définir des critères agronomiques et pédoclimatiques permettant de déclencher l’épandage.

  • expérimentation

    FRSEA Bretagne | 06 Novembre 2020 - 10h23

    La mise en place d’un système d’alerte basé sur le contexte pédoclimatique doit pouvoir faire l’objet d’une expérimentation dans ce nouveau PAN.

J'ajoute ma contribution

The contribution is currently closed.

Back to top