Equilibre dans l'occupation des sols des BV

Coban | 14 Octobre 2020 - 11h28

L'agriculture visant le rendement maximal conduit à un excédent structurel dans les parcelles fertilisées, une mesure efficace et facile à contrôler consisterait à imposer un pourcentage de parcelles non fertilisées dans chaque BV en excédent nitrates. Ces parcelles peuvent être des parcelles forestières, en jachère, en prairie non fertilisée, en pâturage peu chargé, en culture de légumineuses...
Cela permet à la fois de baisser les flux d'azote du BV, de réduire les dépenses énergétiques et les intrants sur ces parcelles et d'améliorer la biodiversité.
Cela oblige à agrandir les surfaces par exploitation, mais c'est déjà la tendance.

HF
Non, Les engrais coutent très chers. Les pa
  • Pas d'accord
    0
HF
Les agriculteurs limitent au maximum leur épandages. Sur doser est anti économique aussi
  • Pas d'accord
    0
Bulleur
C'est une condamnation à mort de certaines exploitations agricoles. Qui fera le bourreau??
  • Pas d'accord
    0
Back to top